close

Cet espace est réservé aux associations d'Orgères pour la rentrée de Septembre 2018.

INFOS SUR   GYMNASTIQUE  -  YOGA  -  DANSE ZUMBA FITNESS  -  CHORALE  -  BADMINTON  -  HANDBALL  -  TIR A L'ARC

Balayage des Trottoirs et Caniveaux

Mardi 18 Septembre 2018

Afin de faciliter le passage de la balayeuse et d’en permettre une efficacité optimale,

il conviendra de ne pas laisser en stationnement des véhicules sur les bordures et les trottoirs

Merci par avance de votre compréhension

 

Lundi 24 septembre 2018 à 14h00
Salle polyvalente
18 rue des Ecoles
à ORGERES EN BEAUCE

DONNER DU PEPS A VOS
NEURONES
ENTREE GRATUITE ET OUVERTE A TOUS


PEPS EUREKA - Concept MSA
Informations auprès de Perrine RIBOT au 06.85.31.03.97
Proposée par les élus de la MSA et
la Communauté de communes Coeur de Beauce
dans le cadre du Contrat Local de Santé Coeur de Beauce

News Flash !

Communauté de Communes

Coeur de Beauce

Les jeunes générations

Assistantes maternelles

Manifestations 2018

Artisans-Commerçants

Les élections PDF

Le système électoral français, quelques principes :
- Le vote est universel : le droit de vote appartient à tous les citoyens en âge d'être électeur,
- Le vote est strictement personnel,
- Le vote est libre,
- Le vote est secret : personne ne doit chercher à connaître ni à contrôler le vote d'un électeur.

Des dispositions matérielles sont prévues dans les bureaux de vote pour protéger la liberté et le secret du vote. La principale est le passage obligatoire par l'isoloir où, à l'abri des regards, l'électeur mettra dans une enveloppe le bulletin de son choix. Il le dépose ensuite dans l'urne électorale transparente et signe en face de son nom sur la liste électorale.



Pour être électeur
:
Pour avoir la qualité d'électeur, il faut être de nationalité française, être âgé de 18 ans révolus et jouir de ses droits civils et politiques. De plus, le droit de vote est subordonné à l'inscription sur une liste électorale.
Une dérogation au principe de nationalité a été apportée par le traité de Maastricht, ratifié en septembre 1992. Les ressortissants communautaires ont désormais le droit de vote aux élections européennes et municipales sous réserve qu'ils soient inscrits sur des listes électorales complémentaires.
En savoir plus...